Ce que j’ai retenu du Social Selling Forum

J’ai participé au Social Selling Forum Paris du 5 juillet et j’ai passé une journée mémorable.

Si on tient compte de l’énergie débordante de Loïc Simon, du professionnalisme des intervenants, de la bienveillance générale dans les ateliers, et de la bonne ambiance qui parfumait les couloirs, je regrette de ne pas pouvoir assister à la seconde journée du Social Selling Forum.

Social Selling

Je partage avec plaisir mes take away de la journée :

  • Oser. Et accepter les retours, les bons et les moins bons. Pour cela, faut-il que nous nous libérions du  syndrome de l’imposteur.
  • Etre authentique.  Montrons-nous tels que nous sommes, donnons notre opinion pour laisser paraître notre unicité, et n’oublions pas de nous fixer un code conduite. C’est ce qui nous différencie et nous rendra humain auprès de nos lecteurs, dans lesquels se trouvent de potentiels clients…
  • Test and learn. Ce qui fonctionne pour moi, ne fonctionne pas forcément pour vous. Trouvez ce qui est efficace pour vous en fonction de votre cible. A ce propos …
  • Le client avant tout. Faut il le dire, le point de départ d’une bonne stratégie social selling (comme tout autre stratégie marketing) restera toujours notre cible : qui est-elle, quels réseaux utilise-t’elle ? Comment puis-je l’aider?  A ce sujet, avez-vous pensé à faire vos personas ?
  • Tout reste à faire. Beaucoup d’entreprises n’ont pas encore pris la mesure du potentiel d’un social seller, et bien souvent les marketers et les sales se sentent un bien seuls pour progresser sur ce sujet. Si vous êtes un social seller, profitez-en, vous avez clairement une longueur sur vos concurrent!
  • Un outil supplémentaire d’alignement Sales-Marketing.  Et également une opportunité pour le marketing de fournir du contenu à valeur ajouté pour les commerciaux. Et d’être facilitateur de la mise en place d’une statégie Social Selling.
  • Facebook aussi en B2B. Votre cible, avant d’être un acheteur, est une personne. Et cette personne est-elle sur FB ? Si oui, alors pourquoi faire l’impasse ?
  • THE meilleur moment pour publier n’existe pas ! Votre cible est parisienne?  Le moment où ils dans les transports pour se rendre au travail est un bon créneau ! Mais si votre cible est en régions, il vous faudra choisir SON meilleur moment.
  • Une panoplie d’outils à notre disposition pour accompagner le Social Selling. Pour nous aider à chaque étape –  Intelligence Commerciale, Marketing automation, Retargetting, CRM, Curation, Amplication – de nombreux outils nous ont été présentés. Et pour moi, spécialiste des Marketing Ops, ces échanges ont été éclairants.
  • Nouvelle étape du funnel marketing : Le funnel marketing ne s’arrête plus au client. Pensez à le convertir en ambassadeur !
  • Commenter ou rédiger ? Evidemment, rien ne remplacera la rédaction d’un article bien percutant, mais c’est souvent un effort démesuré par rapport au rendement. Partager et commenter en y incluant un message pertinant se révèle également très efficace et moins chronophage.
  • Des astuces à la pelle ! Je repars avec une tonne de meilleures pratiques que je ne peux publier ici, ce serait trop long, car les intervenants ont été très généreux sur le sujet. N’hésitez pas à consulter le programme pour savoir qui ils sont et prendre rendez-vous, il y a tant à apprendre ! Allez juste une pour la route: remercier les likes comme vous le feriez dans la vraie vie lorsqu’on vous complimente.
  • Et le ROI alors ? Si vous êtes une TPE ou un indépendant, vous pourrez mesurer votre taux de  conversion  contacts – rencontres, et la part de votre revenu généré directement par le Social Selling. Dans des groupes de taille plus importante, il est toujours compliqué d’affecter une vente à une action spécifique. 1st touch, last touch, ou % de touch, tout dépendra de la stratégie de l’entreprise et des outils en sa possession. Le nombre de vues ? Un indicateur de motivation, tout au plus, mais certainement pas de performance. D’autant que c’est une statistique qu’il faudrait diviser par 25 (!!!) puisque sont comptabilisés pelle-mêle les lecteurs qui se sont arrêtés à la troisième ligne que ceux qui sont allés jusqu’au bout.

Convaincue par le Social Selling, je l’étais déjà ! Mais équipée, je le suis désormais !

Et j’attends la prochaine session du mois d’octobre pour me garder à niveau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *