Où se situe votre organisation marketing dans le management de sa performance ?

Quel type de persona d’organisation marketing êtes-vous ?

Hive9, USA valide et VisionEdge Marketing viennent de publier les résultats 2017 de leur étude annuelle sur le Management de la Performance Marketing (MPM).   Retrouvez l’étude ici

Les répondants notent la capacité et la qualité de leur organisation marketing à mesurer son impact, sa valeur et sa contribution au business de l’entreprise.

3 personas d’organisation marketing émergent de cette étude :

Les « leaders » créent de la valeur, contribuent au business de l’entreprise, et mettent le client au centre de leur activité. Ils sont les premiers de la classe quand il s’agit de piloter la performance marketing .

Les « En bonne voie » sont plutôt au service des vendeurs, se concentrent sur la génération de leads et d’opportunités, et mesure la performance du marketing.

Les « retardataires », quant à eux, sont perçus comme une agence interne qui met en place des activités marketing, parfois à la demande, et se contentent d’en mesurer les résultats.

1/ Une bonne capacité de jugement et des décisions rapides.

Cela exige de comprendre et de s’aligner avec le business, d’avoir des données de qualité, de solides analyses, et les bons indicateurs. Les membre de ce groupe sont en mesure de tirer des connaissances des données et de faire le lien entre les différents indicateurs pour améliorer les performances du marketing.

Alors que chacun des groupes utilise une variété de mesures, le groupe des Leaders démontre plus de confiance et de maîtrise dans le choix des bons métriques, et surtout des métriques qui importent à l’équipe de direction.

2/ Des indicateurs liés les uns aux autres

Le groupe A utilise une chaîne d’indicateurs permettant, non seulement  de faire le lien entre les différentes activités marketing et mais également avec les résultats commerciaux. Dans les autres groupes, les indicateurs sont utilisés de façon isolée, et parfois simplement pour mesurer le résultat d’une activité. (et non pas sa performance)

3/ Des données pertinentes

Les leaders sont plus enclin à utiliser les données pour prendre des décision stratégiques, à condition d’avoir des données pertinentes à utiliser. Ce qui n’est pas encore le cas, même pour ce groupe, qui doit continuer à travailler à rendre leur données plus pertinentes.

4/ Une connaissance des Marketing Ops

Connaître les ingrédients indispensables au marketing est une chose, savoir comment les appliquer en est une autre. L’étude montre que les équipes ayant une connaissance des Marketing Ops (Opérations marketing) , à savoir des processus, des technologies et des indicateurs, se retrouvent au sein du groupe A. L’étude montre un écart pouvant aller jusqu’à 40% entre le Groupe A et les autres groupes, dans les domaines suivants (par ordre d’importance de l’écart mesuré )

  1. Planning stratégique
  2. Reporting et analyses des campagnes
  3. Modèle anallytic et prédictif
  4. Benchmarking
  5. Reporting, et Mesure & pilotage de la performance

Pour le groupe des Leaders, les Marketing Ops facilitent la planification, la gestion de la performance, la gestion des ressources, les systèmes / outils et le flux de travail pour soutenir l’ensemble de l’expérience client. Cette fonction développe et met en œuvre les processus, les systèmes, les outils et les compétences nécessaires pour lier le marketing aux résultats commerciaux.

Elle permet d’améliorer l’efficacité et l’efficience du marketing, et est largement plus représentée au sein du groupe A.

En conclusion, le groupe A est d’avantage en mesure que les autres groupes d’améliorer l’impact du marketing sur le business de l’entreprise, particulièrement en termes de revenue, d’acquisition et de fidélisation des clients, ET de générer des opportunités – ce qui est généralement le premier focus des groupes B et C.

 

 

icons made by www.freepix.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *