4 astuces pour se lancer dans un tableau de bord Salesforce avec Tableau Software

Si vous créez votre premier tableau de bord Salesforce avec Tableau Software, ces 4 astuces vous feront gagner un temps précieux :

  1. La source de données ne peut pas être filtrée avant import

Il n’est pas possible d’appliquer un filtre sur la base de données avant l’import dans Tableau. Si vous souhaitez importer les pistes créées en 2016, il vous faudra importer toutes les pistes de la base. C’est seulement après création de l’extrait, au moment de l’analyse, que vous pourrez appliquer votre filtre. En fonction de la taille de votre base, cela peut donc prendre des heures à Tableau pour créer son extrait.

L’astuce consiste à « masquer » les champs dont vous n’avez pas besoin avant l’extraction. Ces champs ne seront pas simplement masqués, ils seront ignorés pour la création de l’extrait Tableau. Vous gagnerez un temps considérable.

L’astuce consiste à « masquer » les champs dont vous n’avez pas besoin avant l’extraction. Ces champs ne seront pas simplement masqués, ils seront ignorés pour la création de l’extrait Tableau. Vous gagnerez un temps considérable.
Masquer les champs dans l’onglet Source de données Tableau Software

 

Vous pourrez ensuite seulement, soit appliquer des filtres sur les feuilles, soit directement sur la table importée :

Appliquer des filtres aux données sélectionnées dans Tableau Software
Appliquer des filtres aux données sélectionnées

  1. Certains champs Salesforce ne sont pas disponibles

Les champs calculés créés dans Salesforce et les champs de « zone de texte long » de Salesforce ne sont pas exporter vers Tableau.

Ici plusieurs options :
– Recréer les champs calculés dans Tableau
– Changer le format des champs de texte long dans Salesforce
– Créer une “base de données” Excel en parallèle (qui reliera vos ID de campagnes à vos noms de campagnes -zone de texte long- par exemple)
– Prouver à l’utilisateur qu’il peut s’en passer.

  1. L’actualisation incrémentielle ne met pas à jour les données historiques

Aujourd’hui, cette fonction consiste à ajouter les nouvelles données créées mais ne met pas à jour les données déjà présentes mais modifiées. En conclusion, aucun intérêt…

Il est donc nécessaire de faire une actualisation complète (d’où l’intérêt d’avoir masqué les champs non nécessaires)

  1. Les données ne peuvent pas être pivotées

Si vous vous connectez directement à Salesforce via Tableau (sans logiciel de préparation de données intermédiaire), certaines analyses peuvent se révéler compliquées.
Selon les objets analysés, certains champs seront dupliqués  (ex : date de création, origine, date de modification, etc etc) et un pivotage permettrait de résoudre le problème.

Pivoter les données - SalesForce et Tableau Software
Pivoter les données

Or, pivoter vous ne pourrez !

L’astuce consiste donc à… être astucieux.  L’utilisation de paramètres au lieu de filtres, par exemple, peut être une solution. Notamment en ce qui concerne les dates.

Voilà, vous venez de gagner un temps considérable de recherches sur le forum Tableau !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *